Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Office français de la biodiversité, un nouvel établissement

Publié le 16/04/2021

©OFB

L’office français de la biodiversité (OFB), qu’ est-ce que c’est ?

L’OFB, créé le 1er janvier 2020, est un établissement public dédié à la sauvegarde de la biodiversité. Sa priorité est de répondre de manière urgente aux enjeux de préservation du vivant. Il regroupe les agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), ce qui rassemble des expertises sur les milieux aquatiques, terrestres et marins et permet de faire front commun contre les menaces qui pèsent sur la biodiversité en France.

Quelles sont ses missions ?

Ses grandes missions :

    • Connaissance, recherche et expertise sur les espèces, les milieux et leurs usages
    • Police de l’environnement et police sanitaire de la faune sauvage
    • Appui à la mise en oeuvre des politiques publiques
    • Gestion et appui aux gestionnaires d’espaces naturels
    • Appui aux acteurs et mobilisation de la société


Rencontre avec Julien Bouchard

Chef du service connaissance à la direction régionale Bourgogne-Franche-Comté

Depuis quand faites-vous partie de la direction régionale BFC et quel est votre rôle ?

J’ai été recruté début 2007 à l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques devenu l’AFB en 2017 et enfin l’OFB en 2020. Je suis en charge de la collecte et l’analyse de données sur la biodiversité en BFC. Je suis spécialisé sur les milieux aquatiques (poissons et écrevisses), mais aujourd’hui mon service s’occupe également des milieux terrestres avec des suivis sur le Castor, le Lynx ou encore diverses espèces d’oiseaux et de mammifères…

À quoi sert le service connaissance dans une direction régionale de l’OFB ?

Le rôle de ce service est d’irriguer l’ensemble des autres services régionaux et départementaux de l’OFB avec les données qu’il produit.
En effet, nous allons les recueillir nous mêmes sur le terrain, avec l’appui des agents de nos services départementaux. Ces données sont toutes mises à disposition du public, alimentent les réflexions et fournissent des argumentaires pour l’ensemble des autres missions de l’établissement.

Vous connaissez donc toutes les missions de l’OFB en détail ?

Non, pas tout à fait ! Le champ d’activité de l’OFB est très large. Par exemple, nous sommes très loin de la mer des Outre-mer. Dans ses missions, l’OFB a en charge la gestion des aires marines protégées, espaces délimités en mer qui répondent à des objectifs de protection de la nature à long terme. Par exemple l’OFB est gestionnaire de :
– 9 parcs naturels marins en métropole et dans les Outre-mer,
– le sanctuaire de mammifères marins Agoa aux Antilles,
– de nombreux sites Natura 2000 en mer,
– 5 réserves naturelles nationales marines ou littorales,
– la réserve nationale de chasse et de faune sauvage du golfe du Morbihan.


Quelques actions phares

Mesures morphologique ©OFB

Suivre les actions de restauration des milieux aquatiques

Comment mesurer les effets des opérations de restauration de l’hydromorphologie des cours d’eau et évaluer leur réussite ? Le projet Réseau de sites de démonstration pour la restauration hydromorphologique des cours d’eau, coordonné par l’OFB, a pour ambition d’apporter réponse à cette question. Ce projet repose sur l’idée de mettre en oeuvre, sur quelques dizaines de restaurations, un suivi standardisé et rigoureux. Aujourd’hui, en Bourgogne- Franche-Comté, plusieurs sites restaurés sont suivis via des protocoles de dénombrement des poissons ou de mesures de la morphologie des rivières. Des résultats très encourageants sont observés comme le ruisseau du Val des Choues en Côte-d’Or ou la Druyes dans l’Yonne.

©OFB

Animation du réseau Loup / Lynx et la photo-identification

L’OFB a en charge l’animation du réseau Loup-Lynx qui a pour objectif la surveillance de ces espèces en France. Il vise à obtenir des informations fiables et robustes concernant les effectifs et leur répartition sur le territoire. Ces données permettent ensuite d’éclairer la décision publique en matière de gestion et de conservation de ces deux espèces protégées. Ce réseau repose sur la collaboration de différents acteurs de terrain dans les zones de présence avérée des espèces.
Concernant le Lynx, chaque individu possède un pelage aux taches uniques qui permet de l’identifier. C’est possible à partir de photos, récoltées à l’aide de pièges photographiques. La direction régionale Bourgogne-Franche-Comté réalise ce type de suivi, informatif quant à la répartition et au déplacement des Lynx, et gère la base de données nationale de photo-identification.

©OFB

La police de l’environnement

L’OFB contribue à l’exercice des polices administrative et judiciaire relatives à l’eau (pollution de l’eau, contrôle de la réglementation en période de sécheresse, atteinte aux zones humides ou littorales), aux espaces naturels, à la flore et la faune sauvages (espèces protégées, lutte contre les trafics d’espèces), à la chasse (contrebraconnage, renforcement de la sécurité à la chasse) et à la pêche (contre-braconnage). Pour prévenir et réprimer les atteintes à l’environnement, les inspecteurs de l’environnement de l’OFB apportent leur expertise technique, surveillent le territoire, sensibilisent les usagers, recherchent et constatent les infractions et mènent des enquêtes judiciaires sous l’autorité du procureur de la République.

L’Agro-écologie

Parce que la biodiversité en milieu rural dépend des pratiques de l’agriculture et parce que l’agriculture doit elle-même bénéficier de sols et d’infrastructures paysagères en bon état, les acteurs de ces politiques « Biodiversité et Agriculture » doivent avancer ensemble pour des solutions à bénéfices réciproques.
L’OFB est en accompagnement de la transition agro-écologique, s’appuyant sur des bases techniques et scientifiques liées à la connaissance de la biodiversité, de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques en lien avec les pratiques agricoles. L’OFB fait de cet enjeu une priorité et au sein de la direction régionale BFC, une mission dédiée est chargée d’accompagner les acteurs dans cette transition.

Pourquoi contacter l’OFB ?

Vous pouvez nous contacter si vous observez des espèces particulières. De même, vous pouvez contacter le service de l’OFB de votre département si vous pensez observer des atteintes à l’environnement, des mortalités anormales d’animaux ou encore des pollutions.
Enfin, tout simplement si vous avez besoin d’informations sur la biodiversité.


Contact

Office Français de la Biodiversité
Direction Régionale de Bourgogne / Franche-Comté

57 rue de Mulhouse, 21000 Dijon
03 80 29 42 50
dr.bourgogne-franche-comte@ofb.gouv.fr
www.ofb.gouv.fr


Rechercher

Partagez :

Consulter d’autres articles : 

La Grassette, un brin vampire

Reconnaissable entre toutes avec son teint pâle sur son lit de mousses, la Grassette commune fascine par son adaptation carnivore. Qu’est-ce que la Grassette commune ?

Nos dernières publications :