19e Rencontres BFC Nature

Des sols vivants

en Bourgogne-Franche-Comté !

22 & 23 septembre 2023

Les Rencontres


Chaque année, la Maison du Parc naturel régional du Morvan s’anime. Nombreux scientifiques, passionnés, professionnels et amateurs sont invités à participer aux Rencontres Bourgogne-Franche-Comté Nature.

Il s’agit de deux journées thématiques durant lesquelles des professionnels exposent leurs travaux conduits en région et alimentent un débat, une réflexion menée sur ces questions environnementales » d’actualité. 

Les Rencontres ont pour objectifs :

  • de partager les pratiques de connaissance, de gestion et de préservation de la biodiversité ;
  • d’animer et de mutualiser les expériences ;
  • de se connaître, de se retrouver entre acteurs agissant pour la préservation de la biodiversité ;
  • d’innover et d’expérimenter ;
  • de faire partager les enjeux de la préservation de la nature à tous (élus, citoyens, étudiants).

Table des matières

LES 18E RENCONTRES 

Les cours d’eau de Bourgogne-Franche-Comté…
48 000 km vivants ? 

23 et 24 septembre 2022

Les 18e Rencontres BFC Nature ont réuni à la Maison du Parc naturel régional du Morvan à Saint-Brisson (Nièvre) plus de 200 naturalistes, scientifiques, amateurs et passionnés. Deux journées riches en échanges au cours desquelles 19 conférences ont permis d’ouvrir le débat sur Les cours d’eau de Bourgogne-Franche-Comté…48 000 km vivants ? Les participants ont pu découvrir les activités et travaux de plusieurs structures autour de 11 stands, et 5 expositions pédagogiques et artistiques.

LES 17E RENCONTRES 

Les plantes et leurs interactions avec d’autres organismes vivants 

24 et 25 septembre 2021

Les 17e Rencontres BFC Nature ont réuni à la Maison du Parc naturel régional du Morvan à Saint-Brisson (Nièvre) 175 naturalistes, scientifiques, amateurs et passionnés, venus de toute la France et même au-delà, pour échanger autour des plantes et leurs interactions avec d’autres organismes vivants. Deux journées riches en échanges au cours desquelles 15 conférences aux sujets divers et variés étaient proposées, et ont permis d’ouvrir le débat sur les conséquences de nos choix sur la biodiversité. Les participants ont pu découvrir les activités et travaux de plusieurs structures autour de 7 stands, et 3 expositions pédagogiques et artistiques.

LES 16E RENCONTRES 

La 6e extinction des espèces. Et maintenant ? 

18 et 19 octobre 2019

Scientifiques, passionnés, professionnels et amateurs se sont retrouvés à la Maison du Parc naturel régional du Morvan à Saint-Brisson (58). Plus de 200 participants, venus de toute la région et même de la France entière, ont assisté à ces deux journées d’échanges sur un sujet qui nous touche tous profondément : l’extinction des espèces. 17 intervenants, 20 exposants (artistes, scientifiques, structures participant à la préservation de la biodiversité) ont richement animés ces rencontres.

LES 15E RENCONTRES 

Changement climatique,  humanité et biodiversité 

19 et 20 octobre 2018

Les 15e rencontres scientifiques ont accueillis à la Maison du Parc naturel régional du Morvan à Saint-Brisson (58) plus de 210 naturalistes, scientifiques, amateurs et passionnés venus de France entière et au-delà, pour discuter et débattre sur la thématique brûlante du Changement climatique, humanité et biodiversité.

Deux journées riches au cours desquelles les participants ont pu assister à 22 conférences scientifiques abordant le changement climatique, son constat, ses conséquences, son évolution… De nombreux questionnements ont alimenté les échanges avec les chercheurs du point de vue historique, sociologique ou encore écologique. Les Rencontres ont été ponctuées de moments conviviaux, permettant aux participants de découvrir à travers l’œil de photographes et illustrateurs un point de vue artistique sur le changement climatique. Les activités et travaux de plusieurs structures autour de stands ont également été proposés.

LES 14E RENCONTRES 

Les libellules : le juste milieu ? Entre naturalité et intervention. 

20 et 21 octobre 2017

Les 14e rencontres Bourgogne-Nature et 6e rencontres Odonatologiques ont réuni à la Maison du Parc naturel régional du Morvan à Saint-Brisson (Nièvre) près de 140 naturalistes, scientifiques, amateurs et passionnés, venus de toute la France et même au-delà, pour échanger autour du thème « Les libellules : le juste milieu ? Entre naturalité et intervention ».

Deux journées riches au cours desquelles plus de 20 conférences aux sujets divers et variés étaient proposées, afin de partager des techniques d’inventaires, de réfléchir aux enjeux liés à certains milieux et espèces… Les participants ont pu découvrir les activités et travaux de plusieurs structures autour de 8 stands, de nombreux posters et d’expositions pédagogiques et artistiques.

LES 13E RENCONTRES 

La Région change, et la Nature ? 

14 et 15 octobre 2016

Deux journées d’échanges, de stands, de conférences, de tables rondes, sur des thèmes d’actualités ralliant la Bourgogne et la Franche-Comté :  Bourgogne-Franche-Comté, la Région change. Et la Nature ?.

Ces journées ce sont tenues à la Maison du Parc naturel régional du Morvan, à Saint-Brisson (58) en Bourgogne.

 

LES 12E RENCONTRES 

Les Chauves-souris, une biodiversité toujours menacée !? 

16, 17 et 18 octobre 2015

À l’occasion des 20 ans du Groupe Chiroptères Bourgogne et des 7e Rencontres Chiroptères Grand Est, les 12e Rencontres Bourgogne-Nature se sont consacrées à ces petits Mammifères.

Les conférences ont porté sur la prise en compte des Chauves-souris dans les projets éoliens, les relations entre les Chauves-souris et le bocage et le milieu forestier, les outils de protection et les retours d’expériences en faveur de la protection des Chiroptères.

LES 11E RENCONTRES 

Les mammifères sauvages 

17, 18 et 19 octobre 2014

Il y a une cinquantaine d’années, la Loutre d’Europe occupait encore la plupart des cours d’eau de Bourgogne. Son déclin s’est alors précipité dans de nombreuses régions françaises en raison de plusieurs facteurs cumulés, et le territoire bourguignon n’a pas échappé à ce phénomène. La Loutre d’Europe est en expansion depuis plus d’une vingtaine d’années en France et, depuis 2010, les découvertes d’empreintes et d’épreintes se font plus nombreuses en Bourgogne, signe que les populations se renforcent dans la Région. Plusieurs études consacrées à la Loutre ont été présentées lors de ces Rencontres.

Le Castor d’Europe et le Loup gris sont eux aussi à l’honneur de ces 11e Rencontres. Au bord de l’extinction à la fin du XIXe siècle, les mesures de protection prises envers le Castor ont permis sa reconquête. Quant au Loup, son retour en France modifie les pratiques pastorales et oblige les éleveurs et bergers à protéger leurs troupeaux ; des études dressent un bilan de la colonisation du Loup et de l’état de sa population en France.

Et bien d’autres sujets ont été abordés au cours de ces journées !

 

LES 10E RENCONTRES 

Cent ans de remue-ménage dans la Nature 

15 et 16 octobre 2013

Cent ans de remue-ménage dans la Nature : l’évolution des milieux, des connaissances, des mentalités et le rôle des associations naturalistes.

Ces 10e Rencontres ont été l’occasion de regarder dans le rétroviseur et de faire un bilan des connaissances, des actions et des acteurs depuis cent ans.

Conférences, expositions, posters et tables rondes animés en présence de nombreux scientifiques, experts et naturalistes ont rythmé ces deux journées riches en découvertes. Ces rencontres ont permis de porter à connaissance les nombreuses études et travaux menés en région ainsi qu’au niveau national et de fêter le centenaire de la Société des sciences naturelles de Bourgogne !

LES 9E RENCONTRES 

La Nature près de chez soi 

16 et 17 octobre 2012

Nombreux animaux et végétaux sauvages peuplent les alentours de nos habitations, jardins, espaces verts, … et certaines espèces apprécient même vivre de très près en notre compagnie. Alors que la Nature prend ainsi place partout dans notre quotidien, nous avons tendance à l’oublier et négliger l’aide précieuse qu’elle pourrait nous apporter au jour le jour…

De nombreuses actions sont faites chaque année au sein des collectivités, associations, régions,… pour valoriser et préserver ce patrimoine naturel en ville et chez soi ; une véritable source d’émerveillement et une utilité de chaque instant. La Stratégie régionale de la Biodiversité, dont l’élaboration a été lancée le 30 janvier 2012, s’inscrit dans cette démarche. Née d’un constat général sur l’état de la Nature bourguignonne quant à la cohabitation, l’impact des activités humaines, les espèces envahissantes, … cette stratégie à venir sera l’occasion pour tous les acteurs du territoire de définir des diagnostics et des enjeux partagés de préservation de la biodiversité près de chez soi comme dans les lieux les plus reculés.

 

LES 8E RENCONTRES 

Reptiles et Amphibiens 

8? 9 et 10 octobre 2011

Les rencontres s’intéressent cette année aux Reptiles et aux Amphibiens, des espèces souvent craintes et peu prisées de beaucoup de gens qui n’ont jamais réussi à les doter d’une image sympathique. Ce sont pourtant 27 espèces de reptiles et d’Amphibiens qui sont protégées en France.

Et lorsqu’on parle d’Amphibiens, on parle par conséquent des zones humides auxquelles ils sont liés et pour lesquelles il y a un réel enjeu y compris sur le territoire bourguignon.

Ces rencontres étaient aussi axées autour des Plans Nationaux d’Actions Reptiles et Amphibiens et de leur prise en compte dans les espaces préservés.

LES 7E RENCONTRES 

Des listes rouges pour protéger… des inventaires pour mieux connaître

26 et 27 novembre 2010

Ces 7e Rencontres viennent clôturer un ensemble d’actions que le Parc naturel régional du Morvan a engagé depuis le début de l’année au titre de l’année de la biodiversité : expositions, inaugurations de sentiers pédagogiques autour des tourbières, nouvelles prises de compétences dans le dispositif Natura 2000, réflexions sur le programme européen Life.

Le thème de ces rencontres est la biodiversité exceptionnelle à travers les listes rouges. Mais la biodiversité ne doit pas rester une affaire de spécialistes ou d’initiés, elle doit irriguer les débats publics.

Ces listes rouges ont été établies à partir d’inventaires faunistiques et floristiques actuels qui ont été comparés avec ceux qui furent effectués par nos devanciers qui œuvrèrent dès le XIXème siècle dans divers domaines des sciences naturelles.

Au cours de ces journées, les spécialistes ont exposé les bilans et nous ont fait part des stratégies de conservation qui pourraient êtres mises en place pour sauver les espèces et/ou les biotopes menacés.

LES 6E RENCONTRES 

Espèces gibier 

27 et 28 novembre 2009

Les espèces dont il était question au cours de ces rencontres font partie de notre quotidien. L’importance de la chasse est considérable dans la société, et la place de l’Homme dans les chaînes alimentaires a sensiblement évolué. En éliminant les autres prédateurs ou superprédateurs avec lesquels il était en compétition, sa responsabilité s’en est trouvée considérablement accrue.

Chasseurs et naturalistes sont parfois en désaccord, par exemple quant à la chasse des oiseaux migrateurs, la destruction des espèces dites nuisibles, la fixation des périodes de chasse… Ces 6e Rencontres, qui ont rassemblé des mondes qui peuvent être par leurs enjeux, leurs objectifs, leurs origines, des mondes un peu différents, ont également permis de confronter les points de vue.

LES 5E RENCONTRES 

44e Colloque interrégional d’ornithologie 

28, 29 et 30 novembre 2008

Les 5e Rencontres Bourgogne Faune Sauvage mettent à l’honneur l’oiseau, emblème de la spécificité de certains espaces.

L’évolution des effectifs, le recul ou l’avancée de certaines espèces sont autant d’indicateurs de changement dans les écosystèmes qui les abritent et autant de révélations de niveau et du type de pressions exercées par l’homme sur ces milieux.

Les participants ont abordé différents aspects liés à la protection, l’impact économique, les risques liés aux activités humaines, les centres de soins, les méthodologies d’études scientifiques, les études ornithologiques, les espèces en déclin dont certaines suscitent de réelles inquiétudes. Ces rencontres ont ainsi permis d’échanger sur des expériences de préservation et de partager des pratiques de gestion et de protection appliquées aux oiseaux.

LES 4E RENCONTRES 

Les invertébrés aquatiques 

25 et 26 avril 2008

Les 4e Rencontres Bourgogne Faune Sauvage se sont focalisées sur les invertébrés aquatiques.

Espèces patrimoniales ou invasives, un état des connaissances a été établi, en présentant un lien entre qualité des eaux et invertébrés.

LES 3E RENCONTRES 

Les vertébrés 

24 et 25 novembre 2007

Ces 3ème Rencontres font le point sur diverses espèces de vertébrés, elles dressent un état des lieux, présentent des résultats d’études et des stratégies de conservation.

Alors que des espèces sont en voie de disparition comme certaines chauves-souris, le Hamster et le Râle… d’autres apparaissent et s’étendent. Cette tendance encourageante rend compte des efforts de préservation de la biodiversité fais ces dernières années.

LES 2E RENCONTRES 

Les insectes : de l’inventaire à la gestion 

3 et 4 juin 2005

Ces premières rencontres entomologiques et 2èmes Rencontres Bourgogne Faune Sauvage, co-organisées par la Société d’histoire naturelle d’Autun et l’Union de l’Entomologie Française, mettent en lumière les travaux réalisés par les spécialistes.

De nombreux thèmes ont été abordés : inventaires, protection et gestion des populations, écologie des insectes… aboutissant à des échanges fructueux et un enrichissement mutuel des connaissances.

LES 1E RENCONTRES 

2ème Rencontres Chiroptères Grand Est 

29 mars 2003

Autour de ces demoiselles de la nuit que sont les chauves-souris, ces rencontres ont eu pour objectifs de :

  • mieux connaître l’écologie et la biologie des chauves-souris et de leurs habitats,
  • mutualiser les expériences entre les groupes chiroptères régionaux de la Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères dans le Grand Est de la France,
  • partager les pratiques de gestion et de protection appliquées à ces mammifères volants

Les communications proposées par des spécialistes ont montré la richesse des connaissances acquises sur ces petits mammifères depuis ces dernières années et montrent le travail encore à accomplir. Les méthodes d’inventaire ont été abordées allant du suivi des espèces dans leurs gîtes (bâtiments, grottes, carrières…) à leurs habitats par le suivi télémétrique d’individus. Un émetteur fixé sur le dos de la chauve-souris permet alors de la suivre durant la nuit afin de savoir où elle chasse et ainsi d’envisager une gestion durable des zones exploitées. La gestion, justement, n’a pas été oubliée avec les résultats d’études dans le cadre de projets routiers ou bien la définition de zones favorables à la chasse des chauves-souris. La protection a aussi été abordée avec le point actuel et avenir en région Franche-Comté...