Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

De toutes les tailles !

Les escargots de Bourgogne-Franche-Comté : de toutes les tailles et de toutes les formes !

En Bourgogne-Franche-Comté, on compte aujourd’hui plus de 190 espèces d’escargots différentes répartis dans des habitats très diversifiés. Parmi eux, une espèce sur 3 est une espèce aquatique, vivant dans les plans d’eau, les rivières ou les eaux souterraines. La Bourgogne-Franche-Comté abrite également une douzaine d’espèces endémiques (c’est à dire qu’on ne les trouve nulle part ailleurs) dont certaines sont protégées au niveau national! Notre région a donc une responsabilité particulière dans la préservation de ces espèces.

Melting-pot de mollusques

Loin d’être uniformes, les coquilles des différentes espèces sont d’une surprenante diversité: plates ou bombées, transparentes ou colorées, pointues ou arrondies, lisses ou même à poils… on trouve de tout ! Côté taille, seules quelques grosses espèces comme l’escargot de Bourgogne peuvent atteindre jusqu’à 5-6 cm, mais la majorité des escargots régionaux sont en réalité de très petite taille (de 2mm à 2cm seulement). C’est le cas par exemple des bythinelles de Dijon et de Besançon (espèces endémiquesprésentes au niveau des sources et résurgences), ou encore du vertigo édenté, dont l’adulte ne mesure pas plus de 2mm. Cette espèce des tourbières fait d’ailleurs partie des espèces les plus menacées de France, et est protégée au niveau européen.

Le grand inventaire !

Parmi tous les groupes faunistiques étudiés par les spécialistes, les mollusques font bien souvent partie des laissés-pour-compte… Quelles espèces sont aujourd’hui présentes sur notre territoire? Quelle est leur répartition régionale? Comment les populations évoluent-elles? Aujourd’hui encore, notre connaissance de la malacofaune (c’est ainsi que l’on nomme l’ensemble des mollusques)est très lacunaire et de nombreuses questions restent encore à approfondir!

C’est pourquoi depuis plusieurs années, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI) travaille activement à l’amélioration de la connaissance des mollusques sur son territoire, en menant de nombreux inventaires et études de terrain.

Comme pour la plupart des autres groupes faunistiques, les premières recherches s’orientent particulièrement autour des espèces rares et menacées du territoire, laissant ainsi des lacunes pour les espèces les plus communes et pourtant les plus facilement observables comme l’escargot de Bourgogne ou encore le petit gris… Leur zone de répartition étant plus étendue que d’autres espèces, le travail de prospection est également plus long. C’est pourquoi le CBNFC-ORI, l’Office pour les Insectes et leur Environnement de Franche-Comté et la Société d’Histoire Naturelle d’Autun (SHNA) s’associent pour mettre en place une enquête participative, permettant à chacun de signaler la présence des escargots les plus communs près de chez lui!

Le mot de l’expert

Justine Amiotte-Suchet – chargée de communication

Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI)

4 espèces communes à observer

Parmi les espèces les plus communes, on retrouve: L’escargot de Bourgogne(imposant gastéropode à la coquille beige/crème), le petit gris (avec sa coquille brune légèrement rugueuse et ses bandes striées), l’escargotdes jardins (petit escargot à la coquille lisse jaune, rose ou brune, unie ou à spirale) et l’escargot des haies (que l’on distingue de son cousinl’escargot des jardin grâce au petit liseré noir présent à l’ouverture de sa coquille). Vous pouvez apprendre à reconnaître ces 4 espèces, en vous rendant sur le site du CBNFC-ORI, indiqué en fin d’article.

Vous les avez reconnu?! Dites-le nous!

Dès à présent, ouvrez l’œil et menez-vous aussi l’enquête pour repérer et signaler les escargots que vous rencontrez, qu’il s’agisse d’individus vivants ou de simples coquilles.

Vous pouvez dès à présent signaler vos observations côté Franche-Comté sur le site du Conservatoire botanique de Franche-Comté www.cbnfc-ori.org, rubrique Invertébrés et enquêtes en cours (pensez à joindre une photo de votre observation pour aider nos experts à valider votre donnée). L’enquête sera également déployée prochainement côté Bourgogne, et accessible via le site www.faune.bourgogne-nature.fr.

Rechercher

Partagez :

Consulter d’autres articles : 

Un retour en douceur pour le Castor

Jadis traqué comme nuisible et chassé à l’excès, le Castor reprend ses marques cours d’eau après cours d’eau, accompagné par un réseau participant à résoudre

Journée internationale du Lynx

😻 Un voisin plutôt discret ! Mais est-il là pour s’installer ou simplement de passage ? 😼 À l’occasion de la Journée Internationale du Lynx,

Nos dernières publications :