Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Clé d’identification des Mélitées, Damiers et Nacrés de BFC

Clé d’identification des Mélitées, Damiers et Nacrés de Bourgogne-Franche-Comté

©CBNFC-ORI, SHNA-OFAB, OPIE-FC

Fiche technique

Titre : Clé d’identification des Mélitées, Damiers et Nacrés de Bourgogne-Franche-Comté

Auteurs : Julien Ryelandt, Denis Jugan & Frédéric Mora

Date de sortie : janvier 2022

Format : numérique

Nombre de pages : 27

Tarifs : téléchargement gratuit sur le site du CBNFC-ORI

Description

Parmi les papillons de jour, la famille des Nymphalidae compte une soixantaine d’espèces en Bourgogne-Franche-Comté ce qui, en termes de richesse, la classe largement en tête, loin devant les Lycaenidae.

Si certains de ses représentants s’identifient au premier coup d’œil – comme le Vulcain, le Morio ou le Paon-du-Jour, c’est loin d’être le cas de la plupart des espèces appartenant aux sous-familles des Heliconiinae et des Nymphalinae.

Les mélitées, les damiers et les nacrés (genres Argynnis, Boloria, Brenthis, Fabriciana, Issoria, Speyeria, Euphydryas & Melitaea) posent en effet bien des difficultés de détermination, que ce soit pour le naturaliste débutant mais aussi pour celui plus exercé.

De teinte générale orange, les ailes de ces papillons sont parcourues d’un réseau de lignes et de taches noires, le tout relevé par des plages blanches ou nacrées en particulier au revers des ailes postérieures.

Cette ornementation peut dans un premier temps paraître uniforme et déstabilisante, mais un examen attentif du dessus et du dessous permet bien souvent une identification sûre. Les éléments fournis dans cette clé permettront d’aborder ce groupe sur la base de critères fiables facilement observables sur le terrain, avec pour les espèces les plus délicates l’illustration de l’armature génitale des mâles (Melitaea sp.).

D’écologie et de distribution très inégales, les mélitées, damiers et nacrés comprennent à la fois des espèces très communes et largement répandues, comme le Tabac d’Espagne régulier en forêt de la plaine à la montagne, et d’autres bien plus rares et localisées comme le Nacré de la Canneberge désormais cantonné à de rares tourbières et très fortement menacé. La connaissance étant bien souvent le point de départ de la préservation et de la conservation, gageons que cet outil saura vous guider et vous accompagner dans l’exercice de vos pérégrinations naturalistes.

Les auteurs

Clé de détermination réalisée par le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés, l’Office pour les Insectes et leur Environnement de Franche-Comté et la Société d’Histoire naturelle d’Autun – Observatoire de la faune de Bourgogne.

Contenu et aperçu

  • Propos introductifs.
  • Clé de détermination.
  • Cartes de répartition.

©CBNFC-ORI, SHNA-OFAB et OPIE-FC

 

Rechercher

Partagez :

Consulter d’autres articles : 

Un retour en douceur pour le Castor

Jadis traqué comme nuisible et chassé à l’excès, le Castor reprend ses marques cours d’eau après cours d’eau, accompagné par un réseau participant à résoudre

Nos dernières publications :