Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Animusée-vous ! Sur les traces des animaux dans l’art et la nature

11 avril, 25 juillet, 17 octobre de 18h à 19h30

Crédit : Musée de la Loire

Cette animation qui mixe art et nature sera placée tour à tour sous le signe des oiseaux en avril, des papillons en juillet et enfin des chauves-souris en octobre !

Le 11 avril : Les ligériens partagent leur espace vital, leur lieu de travail avec une kyrielle d’oiseaux qu’ils soient sédentaires ou migrateurs, solitaires ou grégaires, amateurs d’insectes ou de poissons. À vivre ou travailler ainsi au contact de la nature, l’Homme s’est alors irrémédiablement inspiré d’elle dans ses gestes, ses postures et même ses paroles. Cette cohabitation pacifique, ce mimétisme parfois, créent des liens forts qui laissent des traces notamment dans l’expression populaire. Ainsi par exemple, le « courlis » désignera aisément le tireur de sable, la « poule d’eau » caractérisera la laveuse, un « bateau blessé » indiquera qu’il est victime d’une avarie…

Le 25 juillet : Particulièrement lié au mythe de Psyché, déesse de l’âme dès l’Antiquité, le papillon trouve régulièrement sa place dans l’Art au fil des siècles. La charge symbolique qui lui est associée est certes forte mais c’est surtout sa beauté intrinsèque et la facilité avec laquelle l’artiste peut l’intégrer à son décor pour lui donner de la vie, des couleurs qui le rend incontournable. Cela est particulièrement prégnant dans la faïence de Nevers où le papillon s’est imposé à toutes les époques que ce soit au cœur de la scène représentée ou en bordure, lorsqu’il déploie ses ailes pour agrémenter de ses touches colorées les broderies, les lambrequins et les rocailles.

Le 17 octobre : Pas tout-à-fait diurne, pas tout-à-fait nocturne, unique mammifère ailé, ce discret chiroptère, très commun sur tous les continents, revêt une charge symbolique forte à tous les points de vue. Créature diabolique par excellence en occident, elle est à l’inverse symbole de prospérité en Chine. Inoffensives pourtant sous nos latitudes certaines espèces : pipistrelle, rhinolophe, murin, oreillard, sérotine et autres noctule ou myotis… vivent au contact rapproché de l’Homme. Au contraire de leur sombre réputation elles se révèlent être de véritables alliés notamment pour la régulation des insectes.

Au cours de cette animation inédite, le Musée de la Loire mettra d’abord en évidence les liens indéfectibles qui unissent depuis toujours la Loire, les hommes et la nature. Le Service Éducation à l’Environnement vous invitera ensuite à une balade sur les bords de Loire à la découverte des oiseaux ligériens.

#Exposition #Visites guidées

Contact

Téléphone fixe : 03 86 26 71 02
Mél : musee@mairiecosnesurloire.fr
Site internet : : https://www.museedelaloire.fr/
Instagram : https://www.instagram.com/museedelaloire/

Adresse

LocationMusée de la Loire
Place de la Résistance
58200 COSNE-COURS-SUR-LOIRE

Mode de paiements

Chèques bancaires et postaux, Espèces
Rechercher

Partagez :

Consulter d’autres articles : 

Nos dernières publications :